SARDAIGNE CC 2010 - 1/2

 

Je vous donne ci-dessous l'occasion de découvrir une partie de la Sardaigne. Cette île italienne, entourée par la mer Méditerranée, offre des paysages diversifiés et séduit par ses constrastes.

 

Notre voyage, d'une dizaine de jours, a eu lieu en avril 2010, en camping-car, et j’ajoute donc quelques détails pour renseigner d’éventuels camping-caristes en visite sur mon blog (avis aux amateurs...).

Vos trouverez une page détaillant notre itinéraire ainsi que les coordonnées de quelques aires où nous avons dormi : voir bandeau de droite.

 

Départ de Livourne après un court passage à Pise, au bord de l'Arno (jolie ville bien que très touristique)

04 Pise Baptistère

 

Après 6 h de traversée (sur une mer calme) nous arrivons à Olbia. Le temps est couvert en ce dimanche d'avril... Faisons le plein à Auchan (direction sud/aéroport), puis repartons en direction de San Teodoro (côte est).

Le site où se trouvait visiblement une aire de camping-car est inondé ! Au centre du village nous trouvons un parking désert (20 euros la nuit), nous décidons de ne pas y stationner. Il est déja tard mais nous repartons. 

 

A Budoni nous cherchons un camping mais ils sont apparemment tous fermés, la saison n'ayant pas véritablement commencé. Décidons finalement de dormir au bord de la plage de Santa Lucia (village de pêcheurs, gardé par une tour espagnole) en compagnie d'un autre français. Nuit calme.

 

Lundi matin : un troupeau de vaches  traverse la plage... Il fait frais.

  46 santa lucia matin  53 Santa Lucia tour espag bl

Nous nous dirigeons vers Capo Comino. C'est très joli mais à voir sous le soleil !

 61 Capo Comino 73 Capo Comino vers phare

puis rejoignons Cala Gonone (près de Dorgali, ville agricole et artisanale à proximité de laquelle se trouvent d'impressionnantes carrières de marbre). Cala Gonone est un petit village au bord de mer accessible par un tunnel (le premier tunnel, par sa hauteur, limitait l'accès au village ; un nouveau tunnel, datant d'il y a quelques années, nous permet de passer sans problème avec la capucine). 

 

Nous nous installons  à l'aire de camping-car Palmasera, à proximité du port et de la plage (5 minutes à pied). Accueil en français, très sympathique. L'aire de vidange pour camping car est également bien conçue.

 

Repos et balade dans le village (ci-dessous). c'est très agréable !

 771 Cala Gonone port-copie-2  83 Port Gala Gonone

Mardi : nous nous rendons à Orgosolo (village de bergers réputé pour son banditisme). Peu attrayant au premier coup d'oeil... Nous avons finalement apprécié sa visite avec sa rue commerçante et ses nombreuses peintures sur les façades (peintures laissant transparaître l'intérêt des Sardes pour divers aspects de la vie sociale et politique).

 

A voir ...

 112 Orgosolo fresque       116 Orgosolo fresque

Un sarde qui a vécu en France nous accueille gentiment et nous conseille de prendre la route vers Montes (le cœur de la Sardaigne…)

 

Descente dans les montagnes du Supramonte.... le paysage est magnifique !

  130 Gennargentu  133 Region Arbatax

Destination : Arbatax. On tourne un peu pour trouver la falaise de porphyre rouge. C'est très beau sous le soleil, les eaux sont cristallines mais le site est touristique, dans un environnement artificiel. Dommage...

 162 Arbatax

Nous cherchons à nous poser pour la nuit et irons finalement à Cala di Cea où l’aire de camping-car Baia Cea est ouverte bien que peu fréquentée en ce début de saison.

Le gérant nous accueille, il parle bien espagnol...ce qui facilite un peu les choses. Accueil sympa ; penser à faire le plein de nourriture car il n'y a rien aux alentours.

 

La plage est belle et un peu plus loin, on peut pêcher. Nous y trouvons également des rochers de granit rose ; c'est magnifique !

 177 Lido di Cea

Mercredi : nous reprenons notre chemin en direction du sud et faisons escale à Muravera pour acheter de quoi manger. A la boulangerie pâtisserie, la serveuse nous offre les gâteaux – sympa !

 

Route vers Villasimius. Autrefois village de pêcheurs et de charbonniers appelé "Carbonaria": plage, repas sur le parking et Capo Carbonara où nous nous promenons dans la garrigue. Vue sur le phare de l'île dei Cavoli.

 195 Capo Carbonara 200-Capo-Carbonara.jpg 

 

Puis route vers Cagliari où nous stationnons au camper park en centre ville (gardé et très bien). Cagliari a longtemps été un port important. Elle fut, du VIII au VIè siècle avant J.C., un des principaux centres marchands de la Méditerranée. Les pisans et les aragonais ont aménagé le quartier du Castello où nous nous rendons.

 

Nous allons y voir la Torre dell' Elefante construite en 1307 (sur la façade, la statue d'éléphant qui a donné son nom à la tour) et le Bastion San Remi (né de la transformation des remparts espagnols au début du XXè S.). 

  

 230 Cagliari Bastion    239 Cagliari torre elefante

Nous reviendrons demain à la cathédrale Santa Maria. Repas pizza via Roma (au 6è étage d'un immeuble - correct, accueil chaleureux).

 

Jeudi : visite de la cathédrale, au sein de la vieille ville... très jolie !

 

Bâtie par les Pisans aux XIè et XIIè S., elle fut reconstruite à plusieurs reprises. L'intérieur est de style baroque et renferme de belles sculptures.

On trouve sous le coeur une crypte abritant les tombeaux des princes de la Maison de Savoie (seconde photo).

 

 259 Cagliari Cathédrale Santa Maria  264 Cagliari Cathédrale Santa Maria Crypte

Nous visitons, sur les conseils d’une personne de l’office du tourisme, l’église San Sepolcro et surtout sa crypte (bizarre…)

  268 Eglise crypte  267 Eglise crypte

 

Jeudi soir : En route vers Punta Is Arutas.

Nous n’irons finalement pas à Chia, à Pula ni même à Buggerru ; il faut faire des choix : les jours défilent.

 

Nous montons directement à Punta Is Arutas. La plage est magnifique, il n'y a pas de sable mais des grains de quartz blancs. L'eau est turquoise et cristalline !

  295 Is Arutas   300 Is Arutas quartz blanc

Anciennes maisons de pêcheurs avec des grains de quartz en premier plan

  307 Is Arutas maisons pêcheurs  333 Is Arutas

Nous roulons jusqu'à Putzu Idu et faisons quelques tentatives pour trouver un endroit où dormir (aires indiquées) – nous empruntons même un chemin de terre !

Mari Ermi – toutes les aires sont fermées, semblant même abandonnées à cette période. 

Nous décidons finalement de retourner sur le parking de la plage d'Is Arutas – Nuit très calme dans un décor idyllique.

 

Vendredi : De bon matin, des plongeurs arpentent déjà les fonds marins. Salut cordial.

 

  Vous souhaitez poursuivre le voyage ? Alors cliquez ci-dessous ...

Publié dans Sardaigne