SICILE CC 2009 - 1/2

 Notre voyage s'est déroulé en Avril 2009, au départ de Gênes, à destination de Palerme (aller-retour).

 

Samedi 4 avril : nous embarquons sur LA SUPERBA, ferry de la compagnie « Grandi Navi Veloci » pour 20 h de traversée (pourvu que la mer soit calme !!!). A droite, vue sur le port de Gênes.

 03-SICILE-BATEAU-GENES.jpg   06-SICILE-PORT-GENES.jpg

 

Voyage un peu long ; le ferry est luxueux mais l’accès au pont est limité ; la cafétéria est chère. Par contre, confort des cabines (douche, WC super clean), salle de ciné...

 

Arrivée à Palerme. Comment qualifier la ville ?

Grande, beaucoup d’immeubles sales, pauvreté, beaux bâtiments contrastants.

Pour la circulation, le mot clé est : "adaptation". pas de tracé au sol (à quoi ça sert ?).

 

Nous mettons du temps pour sortir de la ville (nous la visiterons en fin de séjour) et nous prenons l’autoroute, direction Cefalú.

Nous arrivons tard mais l’aire de Camping Car en bord de mer et à proximité du village est ouverte (aire "aménagée" que nous trouvons bien rudimentaire ! début de saison ?) – nuit tranquille.

 

Lundi 6 avril : Visite de Cefalú situé au nord de l’île (Est de Palerme)

 15 SICILE CEFALU   16-SICILE-CEFALU-DUOMO.jpg

Joli village très typique et agréable. Un commerçant vend son poisson en le transportant sur une brouette, dans les ruelles du village ; ici, on vit au balcon !

18-SICILE-CEFALU-RUELLES.jpg

Belle plage (dommage : elle est sale et visiblement n'est pas nettoyée à cette saison). Mer turquoise.

 

Nous décidons l’après-midi de quitter Cefalu pour aller voir l’Etna et Taormina.

Nous faisons plusieurs kilomètres dans un décor verdoyant.

  19-SICILE-ROUTE-CEFALU-CATANIA.jpg 22-SICILE-RTE-CEFALU-CATANIA.jpg

Un gigantesque viaduc traverse la Sicile – Des bandes de dilatation ponctuent notre parcours, probablement à cause des risques de tremblement de terre.

 

Arrivée à Giardini Naxos en fin d’après midi. Aire de Lagani avec vue sur l’Etna. Super accueil, sympa, y compris par des camping caristes allemands qui séjournent là pour plusieurs mois.

 

Nuit calme ; départ pour Taormina en bus le lendemain.

  27-SICILE-VUE-DEPUIS-MONTEE-TAORMINA.jpg 25 SICILE GIARDINI FOND ETNA

                                                                               

Vue sur l'Etna depuis le bus

 

Chaud devant ! on fonce, on klaxonne, on fonce – on râle – on freine – virages en épingles à cheveux, marche arrière si nécessaire ! on rase les murs et les voitures (nous sommes heureux de ne pas être montés en CC !!!)



Taormina :

Goethe y voyait « la plus grande œuvre de l’art et de la nature » tandis que Guy de Maupassant affirmait à la fin du XIXè S. : « Si quelqu’un n’avait qu’un seul jour à passer en Sicile, et ne saurait où aller, je lui répondrais sans hésiter : Taormina. Ce village est un tableau, mais un tableau dans lequel on trouve tout ce qui semble exister sur Terre pour séduire les yeux, l’esprit, l’imagination »

Dommage, il me manque une photo d'ensemble du village. On y flâne agréablement...

         28-SICILE-TAORMINA-EGLISE.jpg                30-SICILE-TAORMINA-PALACE.jpg

Une église sur la place, en haut du village et à droite, le Palazzo dei Duchi di Santo Stefano, chef d’œuvre de l’art gothique arabo-normand du XIIIe S. (pour la frise supérieure, alternance de pierres noircies volcaniques et de losanges de pierre blanche. Ancienne maison des Spuches, nobles de haute lignée d’origine espagnole).

 

Ruelles comme on les aime en Italie…

32-SICILE-TAORMINA-copie-1.jpg

Nous décidons ensuite de partir pour l’Etna et le refuge de Sapienza, côté sud du volcan.

La route serpente au milieu de la lave refroidie

 

Arrivée sur le parking du refuge Sapienza – balade sur un ancien cratère

49-SICILE-VUE-DEPUIS-PARKING-REFUGE.jpg 51 SICILE VUE SUR VALLEE

Il fait un froid glacial – Nuit sur place – notre fils dormira avec nous tant la cloison du camping car près de son lit est froide.

 

Mercredi 8 avril : nous décidons après hésitation de monter en téléphérique puis en bus 4 x 4 sur "Monsieur" Etna, pour observer là haut le cratère central.

 

Montée sympa mais prix nous semblant non justifié (nous en concluons qu’il faut amortir les équipements – le téléphérique avait été englué dans la lave refroidie il y a quelques années !).

78-SICILE-CHEMIN-ACCES-ETNA.jpg 66-SICILE-ZONE-DEGAZ-ETNA-GPLAN.jpg

  Couloir de neige pour le passage des bus 4 x 4

 

Par contre, il fait un temps magnifique et bien moins froid qu’hier soir !

Vue sur le cratère central ; nous sommes à 2900 m d’altitude.

  76 SICILE M. ETNA   

 Nous redescendons vers Nicolosi. Certaines rues sont un peu étroites – circuler en Sicile n’est pas toujours une évidence.

 

92-SICILE-CONTRASTE-VERT-ET-ROUX.jpg 95 SICILE VILLAGE PRES ETNA
 

Nous tentons de rejoindre les gorges de l’Alcantara

Ces gorges constituent une tranchée naturelle dans le basalte de 48 km de long et de 50 m de haut, dans laquelle s’est faufilé un cours d’eau.

   96-SICILE-ALCANTARA.jpg  101-SICILE-ALCANTARA.jpg

Nous ne pouvons aller dans l’eau avec des cuissardes comme cela se fait en été – nous choisissons de suivre le chemin botanique, dans lequel se trouvent de beaux orangers bien garnis !  

 

Le soir, depuis l'aire de CC, nous apercevons de la fumée plus sombre sur l’Etna et nous mettons à rêver qu’une irruption pourrait être imminente…Quelques clichés en soirée mais rien de plus.

 

Jeudi 9 avril : En route vers Syracuse où nous partons à la découverte de la petite "île" d'Ortygie. L’histoire et les styles se bousculent. Eglises baroques, duomo et palais ...

 

Syracuse compte, "sur la terre ferme", quatre quartiers : Achradine, Tyche, Epipolis et  Neapolis. Ce dernier concentre la zone archéologique. Nous ne visiterons que l'île d’Ortygie (stationnement au Porto piccolo)

 

Les ruines du temple d’Apollon : il ne reste que quelques colonnes et des vestiges de ce qui fut le premier temple dorique de Sicile. 107-SICILE-SIRACUSE-TEMPLE.jpg  

La piazza del duomo – L'église est très belle (mélange des styles) 

  111-SICILE-SIRACUSE-PLACE.jpg    110-SICILE-SIRACUSE-DUOMO-copie-copie-1.jpgUn peu d'histoire ... Effondrement de la façade normande suite au séisme de 1693. La façade fut alors remplacée par une architecture baroque massive.

L’intérieur est exceptionnel

L’église fut construite avec la colonne comme unité de mesure au VIIè siècle sur les ruines d’un temple dorique, construit au Vè S avant J.C. en l’honneur d’Athéna.

 

On aperçoit toujours bien les massives colonnes encastrées dans le mur. L'édifice fut transformé aussi en église byzantine et en mosquée.  Superbe plafond à caissons en bois peint.

 

          116-SICILE-SIRACUSE-DUOMO.jpg       115-SICILE-SIRACUSE-DUOMO.jpg

Ci-dessous à gauche, la fontaine d’Aréthuse (Fonte Aretusa)

Source d’eau chaude à quelques mètres de la mer. Agréable mare à canards (ils barbotent au milieu des papyrus), cette source est entourée d’une légende.

A droite, une fontaine d'un tout autre style, piazza Archimède

 

  113-SICILE-SIRACUSE-FONTAINE.jpg   119-SICILE-SIRACUSE-FONTAINE.jpg

Nous revenons sur nos pas et revenons vers Porto piccolo. Nous traversons de nouveau le pont qui relie Syracuse à Ortygie.

Quelques barques et petits bateaux colorés sont amarrés là.

 

122-SICILE-SIRACUSE-PONT-ORTIGYE.jpg 

Nous continuons notre circuit et descendons vers Noto, petite ville à l'architecture extraordinaire, dans une région où abondent amandiers et oliviers.

Piaggio en vue ... les portes s'ouvrent dans les virages !

 124 SICILE PIAGGIO VERS NOTO  125-SICILE-NOTO.jpg

Nous ne visiterons pas Noto (dommage) ; nous avons galéré pour nous garer et avons finalement décidé de poursuivre notre chemin.

 

La direction ? Piazza Armerina où nous irons voir la "Villa della casale" (grande et luxueuse villa romaine découverte en 1929 arborant une quantité importante de mosaïques), Enna et sa célèbre procession de pâques, la Scala dei Turchi et sa falaise de calcaire blanche, la vallée des temples à Agrigento et bien d'autres sites ...

ça vous dit ?  Si oui, cliquez sur le lien ci-dessous : 

 

Publié dans Sicile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :